Comme chaque année, le 2 novembre 2018 s’est décliné en trois cérémonies : la première, au mémorial de la Légion des  11ème et 12ème REI à Saint- Jean du Puy, commune de Trets, la seconde à Peynier devant le Rocher de la Garenne devenu le rocher des Légionnaires ukrainiens des 21, 22 et 23ème RMVE et pour terminer au carré Légion de Puyloubier.

La journée ne va pas, bien évidemment, sans un repas toujours convivial et nourri de chants pour le bonheur de tous. Que ceux qui ont préparé ce déjeuner soient remerciés.

Vous trouverez ci-dessous la photo d’un cadeau qui m’a été remis par le Service  des Anciens Combattants  et des combattants de l’Opération Anti- Terroriste de l’Etat ukrainien et également une lettre d’accompagnement, traduite en français.

Saint- Jean du Puy

Le Rocher de la Garenne Peynier

Le carré de la Légion étrangère à Puyloubier

Le repas à l’IILE de Puyloubier

A la Présidente de l’association des descendants des volontaires ukrainiens de la Légion étrangère

Chère Madame Annick Bilobran,

Au nom du service des Anciens Combattants et des combattants de l’Opération Anti -Terroriste de l’Etat ukrainien, permettez- moi d’exprimer mon respect à l’association des descendants des volontaires ukrainiens de la Légion étrangère et à vous personnellement.

L’apport des ukrainiens dans la lutte contre le nazisme en France, il y a 75 ans, est étroitement lié à  l’aspiration du peuple ukrainien à défendre la Démocratie et la Liberté, non seulement en Ukraine, mais aussi à apporter son aide afin de préserver les valeurs  humaines essentielles dans le monde. Nous sommes fiers que nos compatriotes, qui ne se sont pas inclinés sous la pression de l’ennemi, soient restés fidèles à leur serment qui a permis à leurs descendants de construire un futur sur la terre française et de commémorer leurs racines ukrainiennes.

Nous nous associons, avec toute notre considération, à la commémoration des volontaires ukrainiens qui se sont engagés dans les rangs de la Légion étrangère lors de la Seconde guerre mondiale et nous espérons que vous continuerez à sauvegarder les symboles ukrainiens enracinés dans la terre de France.
Avec respect, le Président du service.


A. Derevianko